ActualitésElections 2023HabariCheckInfos partenaires

Habari Check: Faux, aucune sanction annoncée par Union Européenne contre le régime Tshisekedi après la répression de la marche de l’opposition

Un internaute a partagé un communiqué sur le réseau social Twitter  attribué à Christophe Poirel, directeur des droits de l’homme et État de droit au Conseil de l’Europe annonçant des sanctions à l’encontre des responsables politiques du Régime Tshisekedi après la répression de la marche de l’opposition samedi 20 mai dernier à Kinshasa, capitale de la RDC.

Cette publication datant du 23 mai à 20 heures 58 minutes est virale cumule plus de 200 likes, plus de 1000 commentaires et a été retweetée ou partagée à plus 80 fois sur Twitter.

Selon ce Communiqué, je cite : « La Direction Générale des Droits Humains et de l’Etat de droit de l’Union Européenne déplore l’usage des moyens disproportionnés utilisés par les services de sécurité de la RDC lors de la répression de la marche des opposants à Kinshasa, le samedi 20 mai 2023. Des cas de maltraitance ont été consignés. Des mineurs ont été torturés et frappés à coups de bâton. Des arrestations arbitraires suivies des procès expéditifs ont été notées après la marche. De ce fait, la Direction générale des Droits Humains et Etat de droit de l’Union Européenne va dans les semaines qui suivent communiquer la liste des sanctions prévues à l’encontre du Président Congolais, Félix Tshisekedi, des certains responsables politiques de son régime et de la police. La Direction s’attache à promouvoir, protéger et développer les droits humains et l’État de droit partout où il est nécessaire ».

En effet, le Conseil de l’Europe prône la liberté d’expression et des médias, la liberté de réunion, l’égalité et la protection des minorités.

Après enquête et vérification par Habari Check de LACLOCHE initiative de vérification de fait pour stopper la propagation des fausses informations et propos haineux sur les réseaux sociaux, cette publication est FAUSSE.

Nos recherches sur les sites internet de l’Union Européenne ou même de Conseil Européen, nous n’avons trouvé aucun communiqué, aucune déclaration faisant mention d’une quelconque étude des sanctions contre les autorités de la République démocratique du Congo.

mais aussi en lisant le communiqué, nous avons encore déniché quelques fautes d’orthographe et contradiction dans le corps de cette déclaration. C’est qui rend à dire que cette information est douteuse.

Il est bien connu que l’Union Européenne a condamné la répression de la marche de l’opposition, mais n’avait pas évoqué des sanctions. Aucune preuve à cette affirmation faisant mention d’une sanction.

Avis de Habari Check, un monitoring de vérification des faits, cette publication est fausse car elle intervient dans un contexte très tendu entre l’opposition et le régime au pouvoir qui a réprimé a violence la marche de l’opposition le weekend dernier, mais aussi nous sommes à la veille  des élections prévues en décembre 2023 en République démocratique du Congo. Les rumeurs, les intox, les propos de la haine ne manquerons jamais. Eviter de transférer ou de publier les fake news est dangereux pour la vie sociale et le développement de la population.

Qui sommes – nous : Nous sommes un centre de vérification des faits pour stopper la propagation de fausses informations et propos haineux sur les réseaux sociaux. Tout articles publiés, si vous arriver à constater qu’il y a des éléments à ajouter ou à modifier, notre rédaction est libre pour recevoir vos commentaires et ajout. La Cloche Media Group est un groupe de médias spécialisé dans la lutte contre les fausses informations en république démocratique du Congo. Disposant d’une station radio « CoolFM » et d’un Centre de Monitoring et de documentation des fausses informations « HabariCheck », nous sommes en avant plan pour assainir l’espace virtuelle de la RDC.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *