ActualitésDroits humainsElections 2023Infos partenaires

Ouverture d’une formation sur le journalisme au conflit à Uvira par l’Internews.

Le journalisme sensible au conflit et cohésion sociale est au centre d’une formation organisée par l’internews , dans la ville d’Uvira au Sud-Kivu à l’intention de 13 journalistes reportes ce mercredi 29 Novembre 2023 dans la salle Dieu merci, située au Quartier Kabindula en commune de Kalundu dans la ville d’Uvira.

Cette formation rentre dans le cadre de l’exécution du programme MSDA, un projet de l’USAID , qui concerne le renforcement des médias. Elle se tient à Lubumbashi, à Goma, Bukavu et Uvira.

Selon les organisateurs, cette session de formation vise à renforcer les capacités des 13journalistes reporters des médias partenaires au programme MSDA  et des médias locaux de la ville d’Uvira sur le journalisme sensible aux Conflits, savoir identifier et faire des analyse critiques des conflits dans le Sud-Kivu

Pour cette première journée, Aubert Mwibakeca, Formateur, coordinateur de SYMUF, le journalisme sensible au conflit consiste à éduquer, à dénoncer et rendre confiance, à analyser les causes sous-jacentes des conflits, il doit s’accommoder dans l’action à humaniser les protagonistes pour enfin que chaque partie puisse comprendre l’autre

http://ongea.info/wp-content/uploads/2018/07/Internews-RDC_Formation-sur-le-journalisme-sensible-aux-conflits_-Fonds-EU-111345.pdf

Patient Lufira Debaba, quant à lui, son speech axé sur les femmes et les jeunes en zone de  conflit. Les journalistes doivent songer  à l’implication des femmes et des jeunes dans la résolution de conflits pour un équilibre genre dans le traitement des émissions sensibles aux conflits. Il a ensuite rappelé Beaucoup plus  d’encourager l’inclusion des femmes dans les sphères décisionnelles. Faire à ce que les jeunes soient associés dans la contribution à la résolution des conflits.

Patient Lufira Debaba a insisté que les médias sont des vecteurs d’information mais également un lieu du débat démocratique. Raison pour laquelle il est nécessaire de  communiquer efficacement vers la jeunesse, il faut le former et inclure des jeunes dans les équipes de productions, a avoir des partenariats avec les organisations de jeunesse.

Ce programme  vise l’engagement des médias pour la paix

L’internews à travers cette formation veut à ce que les journalistes puissent contribuer à promouvoir la paix et la cohésion sociale en travaillant en toute responsabilité pour l’intérêt du public, d’éviter à diffuser une information identitaire pouvant engendrer les conflits.

Objectif de ce projet est de promouvoir des médias plus actifs et plus ouverts contribuent à la consolidation d’institutions plus transparentes et efficaces dans leurs réponses aux besoins exprimés par les citoyens en RDC .

Signalons que cet atelier des trois jours en faveur des journalistes reporters de la ville d’Uvira va se clôturer par une production de 8 sujets de reportage sur les conflits.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *